PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Amour véritable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: L'Amour véritable   Dim 15 Avr - 11:49

Bonjour à vous. jolie rose

Je rebondis sur la citation du jour pour lancer ce sujet :

Arnaus Desjardins a écrit:
L'Amour est le fruit d'une ascèse rigoureuse et persévérante de mort à soi-même et de réalisation non duelle .
J'ajouterais que l'essentiel de toute voie peut se résumer à laisser apparaître l'Amour véritable.

C'est propos ont-ils une résonnance Question

A vous lire. Wink

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
sophie
Invité



MessageSujet: Re: L'Amour véritable   Lun 16 Avr - 12:55

Bonjour Wink

Le terme d'ascèse mériterait peut-être d'être explicité, je crois qu'il est assez connoté, enfin pour ma part j'y associe spontanément des choses comme la privation ou la contrainte...

Ceci étant, si je traduis cette phrase dans un vocabulaire plus proche du mien, je parlerais de discipline. La discipline qui fait le disciple, et qui amène à la maîtrise qui fait le maître.
La discipline et la rigueur (rigueur et non rigidité Wink ), je les rencontre quotidiennement dans ma pratique, et je sens tout à fait leur "raison d'être" (raison profonde et non au sens habituel du mental, rationnalité) et leur puissance.
La rigueur et la discipline sont les jalons sur lesquels on s'appuie pour évoluer, et pour paisiblement mais fermement écarter de notre chemin tout ce qui n'a "pas d'importance", tout ce qui parasite notre perception et le chemin vers cet amour dont tu parles utpala.
Je fais allusion en parlant de parasitage aux émotions, pensées, croyances, éléments de notre description du monde, qui nous font croire que les choses sont comme ci et comme ça parce que nous sommes habitués à ce qu'elles soient comme ci et comme ça.

Pour la deuxième partie de la phrase, mort à soi-même et réalisation non duelle, je la comprends de la façon suivante :
mort à soi-même ou plutôt au "petit moi", ce qui pour moi ne veut pas dire mort de l'ego mais mort de notre identification à lui. Prise de conscience que nous sommes la présence derrière ça, et partie du tout, de la vie, dans son infinité.
Réalisation non duelle me parle moins comme formulation, intuitivement je la rapprocherais de la même chose : fin de la dualité entre soi et le monde, prise de conscience que nous sommes reliés, et dans cette reliance nous pouvons alors puiser à la source l'amour véritable, et notre essence profonde...
Revenir en haut Aller en bas
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: L'Amour véritable   Lun 16 Avr - 14:47

sophie a écrit:
Le terme d'ascèse mériterait peut-être d'être explicité, je crois qu'il est assez connoté, enfin pour ma part j'y associe spontanément des choses comme la privation ou la contrainte... [...]
Ceci étant, si je traduis cette phrase dans un vocabulaire plus proche du mien, je parlerais de discipline. La discipline qui fait le disciple, et qui amène à la maîtrise qui fait le maître.
Oui, il est vrai que la notion d'ascèse peut avoir une connotation assez rigide. Pour ma part, dans la même approche que la tienne, j'aime assez la notion de "ferveur". Elle implique un engagement total et profond. Mais il me semble que ce qui donne des ailes à la persévérance, c'est cette soif qui nous pousse à "payer le prix fort", à abandonner tous ses repères et à engager tout son être dans cet abandon sans réserve.

En ce sens, voici comment je perçois la "mort à soi-même" : Au cours d'un interview télévisé, Arnaud Desjardins avait des propos auxquelles j'adhère profondément. "On ne peut pas dire véritablement que nous aimions, Dieu aime à travers nous !". Sans focaliser sur le mot "Dieu" qui peut faire frémir, il exprimait ainsi que l'Amour (ou la compassion) s'écoule à travers nous, que la source de cet Amour se situe en amont de "nous-même".

sophie a écrit:
Réalisation non duelle me parle moins comme formulation, intuitivement je la rapprocherais de la même chose : fin de la dualité entre soi et le monde, prise de conscience que nous sommes reliés, et dans cette reliance nous pouvons alors puiser à la source l'amour véritable, et notre essence profonde...
Pour reprendre tes mots, mourir à soi-même, c'est révéler la "Présence derrière ça". Wink C'est réaliser que le "moi" historique, individuel, distinct n'est pas le foyer vivant de notre Réalité la plus intime. La voie de l'Amour se résume alors à ne plus faire obstacle à son écoulement.

La Présence abyssale qui réside en amont de nos identification en "quelque chose" ne se contente pas d'être une partie du Tout, la conscience pure est Un avec le Tout : Autant une partie du corps ne contient pas le corps tout entier, autant rien n'est exclu de notre réalité la plus immédiate. Autrement dit, nous sommes pas extérieurs au Coeur de l'être, nous ne sommes pas hors de la Source des sources, nous ne sommes pas excentrés par rapport à la Conscience originelle... Smile

Finalement, par l'extinction de soi-même se révèle l'Unité. La distinction entre le muable et l'immuable, l'intérieur et l'extérieur est aboli. Tout participe à la Grâce, rien n'en est exclu ; elle déborde de partout de toute éternité laissant alors à l'Amour la saveur extatique du nirvana. sunny

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
sophie
Invité



MessageSujet: Re: L'Amour véritable   Lun 16 Avr - 17:35

Je reviens sur la notion de ferveur, ou ascèse, ou discipline ou autre dans le même esprit...

C'est quelque chose qui me semble vraiment fondamental.
Parfois en spiritualité, on croise des gens qui voudraient d'une certaine façon des "recettes de cuisine" pour guérir leurs petits bobos immédiatement, tout de suite, sans attendre. Et sans aller chercher plus loin.
Lorsque je suis confrontée à ça, je suis assez perplexe en général, je ne sais pas quoi répondre.
Parce que s'il est vrai qu'il existe des techniques ponctuelles permettant de panser ses blessures, ceci ne libère pas pour autant, et ne fait pas accéder à la source profonde du bien-être, qui est dans tout ce que l'on a évoqué dans cette discussion ou dans d'autres.

Je rejoins totalement la notion d'engagement total et profond dont tu parles.
Parce que la guérison partielle ne peut pas vraiment être une solution, c'est un palliatif tout au plus. Mais ça ne garantit pas d'être libéré des vicissitudes de notre mental et de notre émotionnel, ça ne nous permet pas de poser nos pieds en confiance pour avancer.

Par ailleurs, seul un engagement profond et total peut nous apprendre à apprécier le chemin en tant que tel, et non pas seulement comme un moyen d'arriver à une fin (d'ailleurs quelle fin ? Laughing).
L'éveil est tout simplement le chemin d'éveil.
Et pour s'y maintenir en conscience, il faut de l'engagement et de la rigueur, parce que humblement, nous sommes obligés de reconnaître que notre mental existe, notre émotionnel aussi, notre ego aussi, et nous avons à composer avec eux, incessamment, dans la vigilance.
Ca n'est pas nécessairement dur, au contraire. Simplement ça demande de l'attention et de la présence, le plus possible, donc ça ne peut pas être "allez hop j'ai pris conscience que je ne suis pas mon mental et mon ego, pouf j'ai fini la route, terminé".
Dans une phrase comme ça, c'est encore l'ego qui parle.
Revenir en haut Aller en bas
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: L'Amour véritable   Mer 18 Avr - 12:48

Citation :
L'éveil est tout simplement le chemin d'éveil.
Je ne dirais pas celà pour ma part ; il y'a réellement une bascule, un bouleversement, une réalisation qui laisse "sans voie"... Mais effectivement, il ne s'agit pas réellement là d'une "fin".... Wink

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.


Dernière édition par utpala le Mar 17 Fév - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Monko



Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: DE L'AMOUR   Mar 17 Fév - 12:18

Bonjour à tous,
A propos de l'amour, voici une histoire (vraie) qui se passe au Japon:
Il y a ce couple, aux alentours de la cinquantaine, dont le mari est passionné d'aïkido, et il va à son entraînement 2 soirs par semaine. Et un soir, on le voit s'effondrer sur la tatami, sans raison apparente. Après examen, c'est une évidence, cet homme est mort, probablement d'une crise cardiaque...
Très ennuyés, 2 responsables du dojo sont dépêchés pour aller trouver l'épouse du trépassé et lui annoncer la nouvelle. Ils frappent à la porte, l'épouse ouvre, et, on ne sait pas dans l'histoire si la puce est déjà pendue à son oreille, on lui annonce la nouvelle. Peut-être l'avez-vous deviné, mais sa première réaction fut: "je suis heureuse que mon mari soit mort en pleine pratique de sa passion..."
Pour ma part j'adore cette histoire, j'espère que ce sera votre cas.
Bien à vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nondualite.canalblog.com
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: L'Amour véritable   Sam 21 Fév - 0:54

Une belle histoire, en effet. Smile

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Amour véritable   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amour véritable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est quoi l'Amour avec un Grand A?
» L'Amour ne se limite pas à la Compassion
» Méditation Quotidienne : Aimer comme Dieu nous aime : d'un véritable amour
» La véritable école de l'Amour est là: toi avec Moi et Moi avec toi; toi en Moi et Moi en toi.
» Parole d'Amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Au coin du feu :: Au sujet de l'Amour-
Sauter vers: