PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des légendes pour Voyager vers Soi ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   Mer 18 Juil - 10:52



Dernière édition par le Mar 16 Oct - 0:13, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: La légende des deux oiseaux   Mer 18 Juil - 10:55




Sur le même arbre se trouvent deux oiseaux,
l'un perché tout en haut, l'autre en bas dans les branches.

Celui qui est en haut est calme et silencieux,
resplendissant d'un merveilleux plumage aux reflets d'or.

Celui d'en bas mange tour à tour les fruits aux brillantes couleurs,
soit amers, soit sucrés.
Il saute de branche en branche, tantôt heureux, tantôt malheureux.

Lorsqu'il goûte un fruit particulièrement amer, il est très déçu et inconsciemment son regard s'élève vers le faîte de l'arbre
où l'éblouissant oiseau ne bouge ni ne mange.
L'oiseau du bas envie cette paix,
mais se remet à manger des fruits et oublie l'oiseau du sommet,
jusqu'au jour où un fruit vraiment trop amer le fait sombrer dans le désespoir.

Alors de nouveau il lève les yeux,
et dans un effort il parvient tout près de l'oiseau magnifique.
Les reflets dorés de son plumage l'enveloppe lui-même dans un flot de lumière, le pénètrent et le dissolvent en une brume diaphane.
Il se sent fondre et disparaître…


Il n'y a toujours eu qu'un seul oiseau,
celui du bas n'était que le reflet, le rêve de celui du haut.
Les fruits doux et amers qu'il mangeait,
ces joies et ces peines qu'il a vécues tour à tour,
n'étaient que vaines chimères.
Le seul oiseau véritable est toujours là,
au faite de l'arbre de la Vie, calme et silencieux.
Il est l'Âme humaine au-delà des bonheurs et des peines.


Légende citée par Vivekananda, au siècle dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   Mer 18 Juil - 11:20

Merci pour ce poème absolument magnifique. jolie rose

En effet, il appartient à chacun de laisser mourir cet oiseau illusoire, tourmenté par l'alternance entre les bonheurs et les peines afin de renaitre en cet oiseau calme et silencieux qu'il est depuis toujours, au sommet de l'arbre, fondu dans la lumière... Smile

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Le chemin des mots   Mer 25 Juil - 22:52

Le chemin des mots


Il était une fois une petite fille qui ne trouvait jamais les mots pour dire ce qu'elle ressentait. Chaque fois qu'elle tentait de s'exprimer, de traduire ce qui se passait à l'intérieur d'elle, elle éprouvait une sorte de vide. Les mots semblaient courir plus vite que sa pensée. Ils avaient l'air de se bousculer dans sa bouche mais n'arrivaient pas à se mettre ensemble pour faire une phrase. Dans ces moments-là, elle devenait agressive, violente, presque méchante. Et des phrases toutes faites, coupantes, cinglantes sortaient de sa bouche. Elles lui servaient uniquement à couper la relation qui aurait pu commencer. De toutes façons, tu peux pas comprendre. Ca sert à rien de dire. C'est des bêtises de croire qu'il faut tout dire!

D'autres fois, elle préférait s'enfermer dans le silence, avec ce sentiment douloureux. Que de toutes façons personne ne pouvait savoir ce qu'elle ressentait, qu'elle n'y arriverait jamais. Que les mots ne sont que des mots. Mais tout au fond d'elle-même, elle était malheureuse, désespérée, vivant une véritable torture à chaque tentative de partage.

Un jour, elle entendit un poète qui disait à la radio qu'
"Il y a chez tout être humain un chemin des mots qu'il appartient à chacun de trouver."

Et, dès le lendemain, la petite fille décida de partir sur le chemin des mots qui était à l'intérieur d'elle.

La première fois où elle s'aventura sur le chemin des mots, elle ne vit rien. Seulement des cailloux, des ronces, des branchages, des orties, et quelques fleurs piquantes. Les mots du chemin des mots semblaient se cacher, paraissaient la fuir. La seconde fois où elle chemina sur le chemin des mots, le premier mot qu'elle vit sur la pente d'un talus fut le mot OSER. Quand elle s'approcha, ce mot osa lui parler. Il dit d'une voix exténuée: "Veux-tu me pousser un peu plus haut sur le talus?" Elle lui répondit: "Je crois que je vais te prendre avec moi et que je vais t'emmener très loin dans ma vie."

Une autre fois, elle découvrit que les mots étaient comme des signes sur le bord de ce chemin et que chacun avaient une forme différente et un sens particulier. Le deuxième mot qu'elle rencontra fut le mot VIE. Elle le ramassa, le mit contre son oreille. Tout d'abord, elle n'entendit rien. Mais en retenant sa respiration, elle perçut comme un petit chuchotement: "Je suis en toi, je suis en toi" et plus bas encore: "Prend soin de moi." Mais là, elle ne fut pas très sûre d'avoir bien entendu.

Un peu plus loin sur le chemin des mots, elle trouva un petit mot tout seul, recroquevillé sur lui-même, tout frileux comme s'il avait froid. Il avait vraiment l'air malheureux ce mot-là. Elle le ramassa, le réchauffa un peu, l'approcha de son coeur et entendit un grand silence. Elle le caressa et lui dit: "Comment tu t'appelles-toi?" Et le petit mot qu'elle avait ramassé lui dit d'une voix nouée: "Moi, je suis le mot SEUL. Je suis vraiment tout seul. Je suis perdu, personne ne s'intéresse à moi, ni ne s'occupe de moi." Elle serra le petit mot contre elle, l'embrassa doucement et poursuivit sa route.

Près d'un fossé sur le chemin des mots, elle vit un mot à genoux, les bras tendus. Elle s'arrêta, le regarda et c'est le mot qui s'adressa à elle: "Je m'appelle TOI", lui dit-il. "Je suis un mot très ancien mais difficile à rencontrer car il faut me différencier sans arrêt des autres." La petite fille le prit en disant: "J'ai envie de t'adopter, toi, tu seras un bon compagnon pour moi."

Sur le chemin des mots elle rencontra d'autres mots qu'elle laissa à leur place. Elle chercha un mot tout joyeux, tout vivant. Un mot qui puisse scintiller dans la nuit de ses errances et de ses silences. Elle le trouva au creux d'une petite clairière. Il était allongé de tout son long, paraissait détendu les yeux grands ouverts. Il avait l'air d'un mot tout à fait heureux d'être là. Elle s'approcha de lui, lui sourit et dit: "C'est vraiment toi que je cherchais, je suis ravie de t'avoir trouvé. Veux-tu venir avec moi ?" Il répondit: "Bien sûr, moi aussi je t'attendais..." Ce mot qu'elle avait trouvé était le mot VIVRAS.

Quand elle rassembla tous les mots qu'elle avait recueillis sur le chemin des mots, elle découvrit avec stupéfaction qu'ils pouvaient faire la phrase suivante: Ose ta vie, toi seule la vivras, elle répéta plus lentement:


"Ose ta vie, toi seule la vivras."


Depuis ce jour, la petite fille prit l'habitude d'aller se promener sur le chemin des mots. Elle fit ainsi des découvertes étonnantes, et ceux qui la connaissent furent très surpris d'entendre tout ce que cette petite fille avait à l'intérieur d'elle. Ils furent étonnés de toute la richesse qu'il y avait dans une petite fille très silencieuse.


Ainsi se termine le conte de la petite fille qui ne trouvait jamais les mots pour se dire.

Auteur inconnu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: L'histoire de deux frères et du ....   Jeu 6 Sep - 15:21



L'histoire de deux frères et du ....


Voici l’histoire de deux frères qui s’aimaient beaucoup et vivaient en parfaite harmonie dans leur ferme…. Jusqu’au jour où…

Un conflit éclata entre eux.

Les deux frères vivaient du travail de leurs champs. Ils cultivaient ensemble et récoltaient ensemble. Ils avaient tout en commun.

Tout commença par un malheureux malentendu entre eux….

Mais peu à peu, le fossé se creusa jusqu’au jour où il y eut une vive discussion entre eux …Puis un silence douloureux qui dura plusieurs semaines.

Un jour quelqu’un frappa à la porte de Louis, le frère aîné. C’était un homme à tout faire qui cherchait du travail…. Quelques réparations à faire .

-“Oui, lui répondit-il, j’ai du travail pour toi. Tu vois, de l’autre côté du ruisseau vit mon petit frère. Il y a quelques semaines il m’a offensé gravement et nos rapports se sont brisés. Je vais lui montrer que je peux aussi me venger. Tu vois ces pierres à côté de ma maison? Je voudrais que tu en construises un mur de deux mètres de haut, car je ne veux plus le voir”.

L’homme répondit: “je crois que je comprends la situation”. L’homme aida son visiteur à réunir tout le matériel de travail puis il partit en voyage le laissant seul pendant toute une semaine.

Quelques jours plus tard, lorsqu’il revint de la ville, l’homme à tout faire avait déjà terminé son travail.

Mais quelle surprise! Louis fut totalement bouleversé.

Au lieu d’un mur de deux mètres de haut, il y avait un ........





















Précisément à ce moment, le petit frère sortit de sa maison et courut vers Louis en s’exclamant:

-“Tu es vraiment formidable! Construire un pont après ce que je t’ai fait!
je suis fier de toi!

Pendant que les deux frères fêtaient leur réconciliation, l’homme a tout faire ramassa ses outils pour partir.

-“Non attends! Lui dirent-ils. Il y a ici du travail pour toi”. Mais il répondit:

“Je voudrais bien rester, mais j’ai encore tant d’autres ponts à construire!"


auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
Murièle

avatar

Féminin Nombre de messages : 85
Age : 65
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   Sam 15 Sep - 20:15

Merci Perle pour ces belles légendes ....

j'aime particulièrment celle du pont et du chemin des mots ...

nb : j'ai du retard dans la lecture des posts Embarassed

:fleur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shusha.blogspirit.com
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   Dim 16 Sep - 23:08

Satya a écrit:
nb : j'ai du retard dans la lecture des posts
Non, tu n'as aucun retard. Smile

Ce forum n'a aucune exigence de temps, tu es libre de poster quand cela te chante. Wink

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   Jeu 20 Sep - 21:59

Satya a écrit:
Merci Perle pour ces belles légendes ....

j'aime particulièrment celle du pont et du chemin des mots ...

nb : j'ai du retard dans la lecture des posts Embarassed

:fleur:

Coucou Satya!

Je suis heureuse qu'elles te plaisent. Des petites histoires toutes simples et pourtant si riches .... J'en ai encore quelques unes dans ma ptite bourse.... Razz

Doux bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: les sept marches de l'évolution   Lun 15 Oct - 23:56

Cette histoire se déroule en Orient.

Un jeune disciple s'approche de son Maître et lui demande:

«Maître, j'aimerais connaître le chemin qui m'attend
et qui m'amènera jusqu'à la Lumière?»


Le Maître, assis en lotus, en profonde méditation, ne répond pas.

Le disciple s'assied, à son tour, en posture de méditation et attend patiemment.

Le Maître dit:

«Tu as franchi la première marche de l'évolution,
car elle consiste à s'asseoir dans le silence pour te connecter à ta Mère la Terre.»



Le disciple, ravi et au bord des larmes, ferme les yeux et se concentre sur sa respiration.

Le Maître dit:

«Tu as franchi la deuxième marche de l'évolution,
car elle consiste à vivre ses émotions et à les laisser passer dans le silence.»



Le disciple respire encore plus profondément et calme ses pensées en visualisant le ciel bleu.

Le Maître dit:

«Tu as franchi la troisième marche de l'évolution,
car elle consiste à calmer ses pensées afin de les discipliner.»



Le disciple se centre dans son coeur et y ressent l'amour infini de son âme.

Le Maître dit:

«Tu as franchi la quatrième marche de l'évolution,
car elle consiste à ouvrir son coeur et à baigner dans l'amour de son âme.»



Le disciple dit alors: «Maître, j'aime la vie.»

Le Maître dit:

«Tu as franchi la cinquième marche de l'évolution,
car elle consiste à exprimer l'amour que tu as ressenti dans ton coeur.»



Le disciple sent des larmes couler sur ses joues et dit: «Maître, je ne suis plus.»

Le Maître esquisse un léger sourire et dit:

«Tu as franchi la sixième marche de l'évolution,
car elle consiste en l'abandon de la personnalité.»



Le disciple ouvre les yeux et dit:
«Je suis le Soleil, je suis l'Amour, je suis la Vie. Je suis Toi, mon Maître.»


Le Maître éclate de rire et crie au Soleil, à la Terre et à l'Univers:

«Mon disciple a franchi la septième et dernière marche de l'évolution.
Il est rentré chez lui...»



Et les deux Maîtres (l'ancien et le nouveau) se mettent à danser
et à célébrer l'Amour et la Lumière.
Et les fleurs dansent avec eux;
et les arbres dansent avec eux;
et le soleil danse avec eux;
et la terre danse avec eux car,
lorsqu'un disciple rentre chez lui (dans sa patrie divine),
l'Univers entier s'en réjouit et chante l'Amour et la Lumière.

auteur inconnu


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   Mar 16 Oct - 11:54

Merci de partager avec nous cette histoire si vivante, cette belle envolée au 7ème ciel... et quelle illustration !

sunny

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Invité
Invité



MessageSujet: La septième porte   Dim 13 Jan - 15:56

Auparavant, j'avais mille désirs, aujourd'hui, dans ma passion pour Toi, je n'en ai plus aucun, sinon celui de ne plus en avoir, mais je ne vois pas comment faire pour m'en défaire pour ne plus en avoir !

Merci à Perle d'avoir ouvert ses portes, bien tendrement, Marie.
© http://lapoetaniste.blogspirit.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des légendes pour Voyager vers Soi ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des légendes pour Voyager vers Soi ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des rudiments d'anglais pour voyager ?
» Conditions pour vivre ou voyager vers les pays mécréants
» Etre aimable avec les mécréants pour les appeler vers l'islam
» Variateur de vitesse pour moteur triphasé vers moteur 220v
» Légendes pour 2AM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Partage de découvertes :: Extrait de sagesse-
Sauter vers: