PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La souffrance est une image (E. BARET)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: La souffrance est une image (E. BARET)   Sam 1 Déc - 12:05

"Quand, à huit ans, votre grand-père vous a violée, il y a eu une douleur physique qui a duré quatre minutes et demi. Les cinquante ans qui ont suivi, les cinquante ans qui vous ont empêchée de vivre, c'est la douleur psychologique. C'est de cela dont il faut se libérer. On peut avoir un traumatisme physiologique, mais le corps intègre le traumatisme. S'il ne peut pas l'intégrer le corps meurt.

Ce qui empêche de vivre, ce n'est pas l'événement qui s'est passé quand on avait huit ans , c'est les cinquante ans d'imaginaire, de critique, de refus, de jugement, de culpabilité, etc. C'est cela qui détruit le psychisme, ce n'est pas l'événement.
...
On prétend que l'on ne peut pas vivre comme cela, avec tel environnement, avec tel corps, avec tel passé, avec tel futur, parce que l'on a l'image que les choses devraient être autrement ; on a l'image qu'il ne devrait pas y avoir de violence, de mauvais traitement, de père abusif, de mari ceci, cela. Il ne devrait rien y avoir. On ne tolère rien !
...
Quand on examine ce que l'on appelle la souffrance, on s'aperçoit qu'elle apparaît toujours lorsqu'on a la prétention de penser que les situations pourraient être autrement. Dans une acceptation profonde de la situation il n'y a jamais souffrance, mais dans l'histoire de ce que l'on prétend être, bien sûr, on trouve intolérable telle ou telle situation en fonction d'une image, d'une histoire à laquelle on s'identifie. La souffrance est toujours une image. Elle est toujours psychologique.
...
Quand on se rend compte que tout est tolérable (quand le corps ne tolère plus quelque chose, il s'en va ; tant que le corps est là, c'est tolérable, c'est plus que tolérable) quand on ne cherche plus à éviter la souffrance, la violence, l'injustice, il y a autre chose qui se passe : quelque chose s'ouvre. Il y a la beauté qui apparaît, la tranquillité.

Mais il faut d'abord quitter l'image que les choses devraient être autrement, qu'il y a quoi que ce soit à changer - c'est de la violence - quoi que ce soit dont il faille se libérer, même se libérer de l'image."

Eric Baret, Le sacre du dragon vert

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
 
La souffrance est une image (E. BARET)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment mettre un lien en image?
» Eric Baret : De l'Abandon
» Image du Sacré-Coeur
» Quel outil pour faire apparaître des commentaires sur une image ?
» IC405, une image qui vient du froid !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Partage de découvertes :: Extrait de sagesse-
Sauter vers: