PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mots à Maux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muttifree



Féminin Nombre de messages : 73
Age : 74
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Mots à Maux   Dim 16 Déc - 16:01

Il est parfois, des phrases, des mots constructeurs ou assassins, qui jettent la conscience dans un océan de pensées aux abîmes insondables.
Un bon nombre finissent par passer leur chemin mais, il en est quelques uns qui, comme aimantés, viennent se poser au coin de notre œil et dessiner quelque inutile intellection …
Le drame qui se joue alors prend des couleurs multiples, selon que le mot, ou la phrase s’installe, près du cœur, près du ventre, ou près de la tête.

A dire vrai, le mot ne s’installe pas longtemps, c’est plutôt son arôme, en degré de violence ou de douceur, qui va se frayer un passage.
Les mots jetés sur la vague d’une phrase vont, en un flot d’interprétations possibles, projeter une sensation, une impression, une idée associative … c’est par ricochets qu’ils nous atteignent.
Le plus fréquemment, le mot projeté nous attaque à la tête … nous pourrions le laisser s’évanouir plutôt que de vouloir s’en nourrir. Mais sommes-nous tant assoiffés de souffrance et de plaisir … ? Sans doute !

Alors nous laissons la phrase ou le mot se mouvoir comme un reptile qui, à chaque reptation s’approche du cœur dans les replis duquel il va se lover déversant le poison ou le baume (c’est affaire de « personne ») qui s’épandra dans les veines emplissant le ventre d’amour ou de haine. L’atteinte au cerveau est imparable … circulation oblige !

Mot à mot en conséquence, toute phrase se fait assassin ou guérisseur.
Qui sait juger des effets de ses dires ?
Qui connaît la génération, en degré de sensation ou d’impression, d’une phrase ou d’un mot ?
Que sont les mots de haine, que sont les mots d’amour ?
De soi-disant, la haine. De soi-disant l’amour ?
Qui sait par avance, ce qu’il va dire ?
Mâchons-nous suffisamment nos mots, pour Le Dire ?

Qui sait deviner, si les mots qu’il jette à la face, de son soi-disant ami, de son compagnon de route, d’un interlocuteur de rencontre, dissimulent un diamant … ou un poignard ?
Qui peut deviner s’il ne projette en lui-même, pour lui-même, face à lui-même, des mots assassins ou guérisseurs ?

Attention ! Mot à mot se génèrent tous nos maux … maux de cœur, maux de ventre, maux de tête … il y a si longtemps, pourtant, nous avons appris que le silence est d’or !

Il y a décidément trop de bruit sur cette terre ! On ne s’entends plus soi-même se dire que le Silence est d’Or pendant que l’on parle, que l’on parle et parle encore jusqu’à se gorger d’une communication mécanique qui installe à l’infini ses antennes sans se saisir de ce que si les paroles s’envolent, elles s’inscrivent dans l’éther de notre sang, ni que, les écrits restent et seront lus à l’infini des mortelles passions pour le mot qui tue plutôt que pour le mot qui guérit et fait naître en le cœur, le Silence.
Combien de temps nous faudra-t-il encore parler, pour ne rien dire qui soit, essentiel !

Mais attention, qui es-tu toi le diseur, toi le parleur, toi l’écrivain qui enfile les mots comme les perles sans pouvoir pressentir le poids de tes colliers de maux à venir ?
Qui sommes-nous pour ne jamais savoir ce qu’un mot peut véritablement signifier, pour ne jamais savoir se taire, pour toujours vouloir dire ou faire dire, pour ne jamais pouvoir taire !

Qui, es-tu ? Qui, sommes-nous, le savons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muttimages.blogspot.com
Murièle

avatar

Féminin Nombre de messages : 85
Age : 64
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Mots à Maux   Dim 16 Déc - 16:11

Akshara a écrit:
Il est parfois, des phrases, des mots constructeurs ou assassins, qui jettent la conscience dans un océan de pensées aux abîmes insondables.
Un bon nombre finissent par passer leur chemin mais, il en est quelques uns qui, comme aimantés, viennent se poser au coin de notre œil et dessiner quelque inutile intellection …
Le drame qui se joue alors prend des couleurs multiples, selon que le mot, ou la phrase s’installe, près du cœur, près du ventre, ou près de la tête.

A dire vrai, le mot ne s’installe pas longtemps, c’est plutôt son arôme, en degré de violence ou de douceur, qui va se frayer un passage.
Les mots jetés sur la vague d’une phrase vont, en un flot d’interprétations possibles, projeter une sensation, une impression, une idée associative … c’est par ricochets qu’ils nous atteignent.
Le plus fréquemment, le mot projeté nous attaque à la tête … nous pourrions le laisser s’évanouir plutôt que de vouloir s’en nourrir. Mais sommes-nous tant assoiffés de souffrance et de plaisir … ? Sans doute !

Alors nous laissons la phrase ou le mot se mouvoir comme un reptile qui, à chaque reptation s’approche du cœur dans les replis duquel il va se lover déversant le poison ou le baume (c’est affaire de « personne ») qui s’épandra dans les veines emplissant le ventre d’amour ou de haine. L’atteinte au cerveau est imparable … circulation oblige !

Mot à mot en conséquence, toute phrase se fait assassin ou guérisseur.
Qui sait juger des effets de ses dires ?
Qui connaît la génération, en degré de sensation ou d’impression, d’une phrase ou d’un mot ?
Que sont les mots de haine, que sont les mots d’amour ?
De soi-disant, la haine. De soi-disant l’amour ?
Qui sait par avance, ce qu’il va dire ?
Mâchons-nous suffisamment nos mots, pour Le Dire ?

Qui sait deviner, si les mots qu’il jette à la face, de son soi-disant ami, de son compagnon de route, d’un interlocuteur de rencontre, dissimulent un diamant … ou un poignard ?
Qui peut deviner s’il ne projette en lui-même, pour lui-même, face à lui-même, des mots assassins ou guérisseurs ?

Attention ! Mot à mot se génèrent tous nos maux … maux de cœur, maux de ventre, maux de tête … il y a si longtemps, pourtant, nous avons appris que le silence est d’or !

Il y a décidément trop de bruit sur cette terre ! On ne s’entends plus soi-même se dire que le Silence est d’Or pendant que l’on parle, que l’on parle et parle encore jusqu’à se gorger d’une communication mécanique qui installe à l’infini ses antennes sans se saisir de ce que si les paroles s’envolent, elles s’inscrivent dans l’éther de notre sang, ni que, les écrits restent et seront lus à l’infini des mortelles passions pour le mot qui tue plutôt que pour le mot qui guérit et fait naître en le cœur, le Silence.
Combien de temps nous faudra-t-il encore parler, pour ne rien dire qui soit, essentiel !

Mais attention, qui es-tu toi le diseur, toi le parleur, toi l’écrivain qui enfile les mots comme les perles sans pouvoir pressentir le poids de tes colliers de maux à venir ?
Qui sommes-nous pour ne jamais savoir ce qu’un mot peut véritablement signifier, pour ne jamais savoir se taire, pour toujours vouloir dire ou faire dire, pour ne jamais pouvoir taire !

Qui, es-tu ? Qui, sommes-nous, le savons-nous ?

Que dire de plus ....? Very Happy
en accord profond

Merci de tout coeur ..

:fleur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shusha.blogspirit.com
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Mots à Maux   Lun 17 Déc - 16:49

J'adore ton partage Akshara, au combien il me Parle ...

Je n'oublie mon partage à venir sur les mots ... qui rejoindra énormément le tien.

Profond merci!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
Véronique

avatar

Féminin Nombre de messages : 40
Age : 52
Localisation : St Vincent-de-Reins - Rhône
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Mots à Maux   Lun 17 Déc - 18:14

Je comprends et ressens ce que tu dis Akshara...
Mais une question se pose à moi : "Sont-ce les mots qui créent des maux ou bien est-ce la façon dont on les perçoit, dont on les reçoit ?"

Des mots assassins, comme tout le monde, j'en ai reçu et j'en ai aussi prononcé... Dans les deux cas, ils m'ont fait mal !
C'est dans l'acceptation totale de ce que je suis que j'ai pu soigner les maux des mots que j'avais prononcé et dans l'acceptation totale de l'autre que j'ai guéri de ceux que j'avais reçu. Car, au fond, ne sommes-nous pas tous Un ? Et dans ce cas comment nous sentir bléssés ?

Affectueusement,
Véronique.
amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://veronique-dangin.sosblog.fr
Perle

avatar

Féminin Nombre de messages : 100
Age : 57
Localisation : Montagne de Reims
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Mots à Maux   Lun 17 Déc - 18:48

Véronique a écrit:
"Sont-ce les mots qui créent des maux ou bien est-ce la façon dont on les perçoit, dont on les reçoit ?"

coucou Véronique

Pour moi c'est la façon dont on les perçoit qui fait que ... Et ça c'est très important car sur l'autre le regard se pose différemment.

Je reviendrai sur cela, sur ce voyage du mot ...

tendres bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.com/
Muttifree



Féminin Nombre de messages : 73
Age : 74
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re : Mots à Maux   Lun 17 Déc - 21:03

Bonsoir à tous, et bonsoir Véronique,

Citation :
"Sont-ce les mots qui créent des maux ou bien est-ce la façon dont on les perçoit, dont on les reçoit ?"

Certes non, les mots ne sont que des mots, de simples objets au service du langage et de la communication.
Ce qui peut les rendre « assassins ou guérisseurs » c’est notre manière de les employer, c’est la note, le son, le ton avec lesquels nous allons les énoncer.
Or, nous les énonçons, accompagnés de la charge mentale qui est la nôtre à un instant donné ; ce peut être une charge émotionnelle, et là la gamme est extrêmement large, en positif comme en négatif… la musique des mots peut alors manifester le doux, le tendre, l’harmonie, mais peut aussi bien se manifester dans le âpre, le violent, la disharmonie.

En cet état de charge mentale émotionnelle que manifeste la note, le ton, le son, l’émetteur tout comme le récepteur se sentiront très mal, douloureux, et l’envahissement par la gamme variées des émotions se poursuivra longtemps, jusqu’à générer « le jugement » invasif qui empêchera ces personnes de se rencontrer à nouveau ou de communiquer à nouveau d’une façon plus harmonieuse.

Comme tu le soulignes, dans l’acceptation de ce qui est, autrement, dit de ce qui s’est passé, la charge mentale émotionnelle est dissoute assez rapidement, c’est une façon de se délier des mots que l’on a prononcés ou des mots qui ont été assénés.

Pour un être chez qui « le mental » a été, je dirais « nettoyé » de tous les résidus émotionnels, un être qui utilise le langage et la communication avec un mental clair, la parole ne peut être réellement blessante, mais évidemment il est nécessaire que celui qui la reçoit veille à l’entendre telle qu’elle est émise et non avec un mental émotionnel sur le qui-vive, non écoutant, déjà prêt à refuser.

Ceci, parce que même avec un mental clair, une parole peut-être donnée, vivement, fermement, sans chercher à envelopper les mots dans un papier de soie. Un être au mental clair peut avoir à donner une note, un ton, un son, créateur d’un mouvement ferme, destiné à remettre son auditeur sur les rails, si besoin est, naturellement !

J’apprécie tout particulièrement ta dernière phrase :

Citation :
"Car, au fond, ne sommes-nous pas tous Un ? Et dans ce cas comment nous sentir bléssés ?

Ce que tu dis là, est profondément véridique. Ne faisant qu’UN, nous sommes toujours « face à nous-mêmes » et ce point de vue devrait nous permettre, en quelque situation que ce soit, de ramener ce qui se passe à notre propre perception de cette situation.
Nous ne pouvons être « étranger » à ce qui se passe… la situation appelle ainsi, à rechercher en soi, ce qu’elle indique.

ET oui, pourquoi se sentir blessés ?

QUI est blessé, sinon l’égo ?

Très tendrement flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muttimages.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mots à Maux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mots à Maux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mots pour Maux
» Mettre des mots sur nos maux .....
» Quand les maux remplacent les mots
» prières contre les maux diaboliques
» le tourbillon des maux, le tourbillon des mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Au coin du feu :: Sujets libres-
Sauter vers: