PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paroles de Jean Klein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muttifree



Féminin Nombre de messages : 73
Age : 74
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Paroles de Jean Klein   Jeu 12 Juin - 15:48

Est-il dangereux d'expérimenté la non-dualité sans un guide personnel ou un maître ?

Cette question élude une réelle auto-confrontation parce qu'elle accorde une valeur à la personne, à une manifestation dans l'espace-temps.
Vous devez d'abord commencer par bien faire face à vous-même, à vos peurs, à vos envies et à vos réactions.
Je veux dire par là, cessez de surimposer vos propres inventions et acceptez la vie comme elle vient.
La voie la plus sûre pour découvrir la vérité est de ne plus résister à ce qui se présente.
La conscience de soi requiert une maturité qui s'éveille naturellement si vous interrogez vos motivations et vos souhaits. Vous attendez la réponse, en faisant une sorte de récapitulation de toute votre vie, sans qu'interviennent les phénomènes d'attraction/ répulsion, désirs et rejets. Vous enregistrez, vous regardez, vous prenez note.

Au moment où vous vous acceptez vraiment, vous êtes paisible, vous laissez vos perceptions s'épanouir, vous laissez parler vos peines et vos joies, l'ego est absent et vous vous sentez bien, tranquille. C'est à ce moment que vous serez sollicité par le maître intérieur, la personne ne le trouvera jamais, il vient à vous quand vous êtes prêt.

Vous êtes en train de dire qu'il n'y a pas à chercher de guru ?

L'intention de trouver quelqu'un porte préjudice à la voie que vous envisagez. Chercher quelque chose veut dire que vous n'êtes pas ouvert à ce qui peut venir au-devant de vous, d'un instant à l'autre. Si votre attitude est innocente, réceptive au monde, vide de réaction, vous pouvez être sûr que vous rencontrerez ce qu’il vous faut rencontrer.

Jean Klein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muttimages.blogspot.com
Murièle

avatar

Féminin Nombre de messages : 85
Age : 65
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Paroles de Jean Klein   Jeu 12 Juin - 15:58

Muttifree a écrit:
Est-il dangereux d'expérimenté la non-dualité sans un guide personnel ou un maître ?

Cette question élude une réelle auto-confrontation parce qu'elle accorde une valeur à la personne, à une manifestation dans l'espace-temps.
Vous devez d'abord commencer par bien faire face à vous-même, à vos peurs, à vos envies et à vos réactions.
Je veux dire par là, cessez de surimposer vos propres inventions et acceptez la vie comme elle vient.
La voie la plus sûre pour découvrir la vérité est de ne plus résister à ce qui se présente.
La conscience de soi requiert une maturité qui s'éveille naturellement si vous interrogez vos motivations et vos souhaits. Vous attendez la réponse, en faisant une sorte de récapitulation de toute votre vie, sans qu'interviennent les phénomènes d'attraction/ répulsion, désirs et rejets. Vous enregistrez, vous regardez, vous prenez note.

Au moment où vous vous acceptez vraiment, vous êtes paisible, vous laissez vos perceptions s'épanouir, vous laissez parler vos peines et vos joies, l'ego est absent et vous vous sentez bien, tranquille. C'est à ce moment que vous serez sollicité par le maître intérieur, la personne ne le trouvera jamais, il vient à vous quand vous êtes prêt.

Vous êtes en train de dire qu'il n'y a pas à chercher de guru ?

L'intention de trouver quelqu'un porte préjudice à la voie que vous envisagez. Chercher quelque chose veut dire que vous n'êtes pas ouvert à ce qui peut venir au-devant de vous, d'un instant à l'autre. Si votre attitude est innocente, réceptive au monde, vide de réaction, vous pouvez être sûr que vous rencontrerez ce qu’il vous faut rencontrer.

Jean Klein

:fleur: bisou

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shusha.blogspirit.com
Pascal



Masculin Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Paroles de Jean Klein   Jeu 12 Juin - 22:06

Paroles de Jean Klein dans "transmettre la lumière".

Question:
Je pense que mon problème est de ne pas arriver à faire cesser la ronde des pensées. Je pense que l'observateur est une pensée, mais cela est une autre pensée, et c'est un concept de plus.
Réponse:
Au moment où vous faites ce constat, sortez de l'objet, de l'idée d'observateur ou du sentiment d'être un observateur, et sentez vous dans la vision seule. Je dirais même sentez vous derrière vous-mêmes! En un sens, cela ressemble d'abord à une localisation derrière, à la base de votre crâne.

Je vois bien cela, mais aussitôt je le conceptualise.
Vous ne devez pas, vous devez le ressentir comme une perception globale

Qu'arrive t-il quand surgit immédiatement la pensée "Maintenant je suis derrière"?
Toutes les pensées sont dans le front, aussi ne pouvez vous pas être derrière et en même temps penser "Je suis derrière". En vous percevant derrière, vous percevez une extraordinaire énergie. Cette énergie n'est pas le courant qui frappe le cerveau et forme un concept. Elle demeure énergie. Elle n'aboutit pas à une formulation: "Je suis ceci ou cela".

Donc il y a conscience d'une énergie dans sa globalité, mais il n'y a pas de pensée?
Absolument. Complète absence de toute pensée.

Mais il y a encore le désir de s'approprier cette énergie, de faire quelque chose avec elle, de la pousser vers une fonction...
Vous demeurez le maître de cette énergie, en un certain sens elle est encore orchestrée par vous. Vous êtes conscient qu'elle ne glisse pas vers une conceptualisation. Il est important pour vous, à ce moment là, de vous sentir derrière vous-mêmes. Ce sentiment d'être derrière vous-même peut se comparer à cette sorte de sensation tactile que vous éprouvez, quand vous êtes assis là, et que vous la laissez se déployer au contact du mur qui est derrière vous. Vous pouvez certainement le faire - non comme une idée mais comme une perception, comme une sensation. La sensation tactile réside plus ou moins à la surface, mais le sentiment de se percevoir derrière, le sentiment dont je parle, est très puissant. Il peut subsister, pour une seconde, une certaine dualité - qu'il y a quelqu'un qui perçoit et quelque chose de perçu - mais tous deux disparaissent, et il ne demeure que la perception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muttifree



Féminin Nombre de messages : 73
Age : 74
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re :Paroles de Jean Klein   Ven 13 Juin - 17:36

Very Happy Merci Pascal,
pour cet écho avec les mots de Jean Klein. Ils nous a quitté, mais ses paroles aideront encore un grand nombre...

🌹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muttimages.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paroles de Jean Klein   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paroles de Jean Klein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paroles de Jean Paul II sur le Saint Rosaire
» Jean-Paul II nous parle de Marie
» Parole de Saint Jean de la Croix
» Les Prophéties du bon Pape Jean XXIII !
» JEAN FOLIERO DE LUNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Au coin du feu :: Sujets libres-
Sauter vers: