PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la musculation à la réalisation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: De la musculation à la réalisation.   Lun 1 Mai - 12:02

Il y’a quelques mois, je pratiquais la musculation intensément, presque frénétiquement ; environ 5 heures par semaine. De nature relativement chétive, je pesais 58 kilos pour 1,71 mètres avant de commencer. La musculation m’a permis de développer une certaine implication, une certaine détermination qui finalement a transformé mon apparence physique. En 6 ans, j’ai pris plus de 20 kilos de muscle. Plus qu’une passion, cette pratique correspondait à un besoin, à un manque. Cette pratique m’a permis de me forger une certaine image. Jusqu’a ce qu’il y’a de cela quelques mois…

Une nuit, il est apparu de manière bouleversante que je ce que j’étais réellement n’était ni « mesurable », ni « modifiable ». L’image qui se transformait de mois en mois (de "moi" en "moi" ?) était soumise à un devenir sans fin et condamnée à disparaître tôt ou tard ; Alors que ce que je suis réellement ne nécessite aucune transformation de par sa perfection et sa plénitude. Sans porter un jugement de valeurs concernant la musculation, je réalise aujourd’hui que ce qui me poussait à soulever toute cette fonte était une forme d’esclavage. Entraînements, protéines, pesages… autant de contraintes qui témoignaient de ma servitude à une image derrière laquelle je courais sans jamais la rattraper.

Quel soulagement de réaliser que ce visage qui m’observe tout les matins dans ma salle de bain n’est pas Moi. Quel soulagement de réaliser que notre fondement véritable ne se limite pas à un corps vieillissant, à une apparence, à un amas de chair… Ceci dit, j’insiste fortement sur le fait que je ne renie pas ce corps, il m’apparaît aujourd’hui dans toute sa perfection, tel qu’il est. C’est avant, en lui infligeant l’image que je voulais qu’il me renvoie que je le reniais.

J'aurais pu pratiquer la musculation pendant des siècles, le manque qui je ressentais n’aurait pour autant jamais été comblé, sans la réalisation de ma nature incommensurable...

Amitiés.

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
JIKI
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 53
Tradition pratiquée : Bouddhisme zen, reïki
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mar 2 Mai - 10:42

Coucou,

J'ai vécu une expérience similaire, pas par rapport à mon apparence physique qui ne me préocuppait plus beaucoup à cette époque mais par rapport à l'image de moi qu'avaient les autres et mo-même aussi.

Un jour, lors d'un stage, j'étais dans mon dortoir en train de me préparer pour la prochaine méditation quand quelque chose a éclaté, je me suis rendue compte que les autres ne "me" critiquaient pas mais critiquaient "leur" image de moi, qu'ils m'appréciaient en fonctionde leur filtre et pouvaient l'instant d'après me détester à cause d'autres filtres...

Que le moi et l'autre n'existaient pas, seulement des images, des fabrications de notre mental...

J'étais un oiseau dont on vient d'ouvrir les portes de la cage....sauf que je me suis apercue que les portes avaient toujours été ouvertes et que je ne le savais pas....

:ciao:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cris

avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 44
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mar 15 Jan - 11:09

Uptala, je trouve génial justement , c'est certainement ce frénétisme qui t'as aidé à découvrir quelque chose, à avancer.

Pour parler un peu de moi, je dirais, que j'avais une très mauvaise image de moi même, je n'ai pas de relations sociales, n'en ai jamais eu ou si peu, chaque fois que je suis entrée dans uen assoc ou autre, il ya vait un clash, soit, une prise à partie, soit, je faisais partie des oubliés. C'est difficile de se construire avec cette "image" qui dure depuis la naissance, déj bébé, on disait à ma maman que j'étais bizarre, étrange bébé, différent, sans aprvenir à mettre un nom. Et ça me suit encore aujourd'hui, mais je n'y trouve plus d 'importance, enfin, depuis quelques mois, je me suis reconnue , c'est difficile à exprimer, c'est au delà des mots, comme bien souvent . Smile

Mais pour en venir à ce que vous disiez, je supportais si peu mon image , tant essayer de me fondre dans le moule de la société, moi qui sans même parler , on rejetait que après ma fille, vers 22 ans, je me suis mise à ne plus manger, si peu, et j'ai expérimenté l'état d'anorexie, la sensation que ça procure, au moment où je prenais facilement des vertiges, je me suis ressaisie.

quelques années plus tard, comme toi, j'ai plongé à corps perdu dans la musculation mais sans jamais prendre de protéines ou autre, jsute pour allez au delà de ce que je pouvais physiquement. Comem un cahllenge, à forcer pour prendre conscience de mon corps, à aller au delà jusqu'à avoir des nausées d'effort. mon corps, c'est modifié, mais ça n'était encore une fois pas moi.

Et j'ai arrêté aussi il ya 2 ou 3 ans. Je crois qu'il faut expérimenter pour comprendre, ceci n'est qu'un exemple, pour intégrer, il faut expérimenter, savoir ne suffit pas. flower

(ps: je vous lis, mais j'étais en examen ces derniers temps, j'avais donc moins de temps pour participer.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suryâme

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 62
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mar 15 Jan - 17:59

Notre corps "envisagé" n'est qu'un lieu-dit dans l'espace et le temps où nous pouvons nous rencontrer dans l'intemporalité d'un coeur à coeur riche d'un amour sans visage, sans âge, sans passé ni futur.

J'aime ces rencontres dans l'invisible où nous nous goûtons de l'intérieur, sans attente, en toute gratuité.

N'est-ce pas l'Amour, l'unique réalité de notre être, qui nous a mis en images pour S'imaginer toujours différent d'un coeur à un autre coeur à travers le monde de la forme ?

Alors dans ce cas, ce monde ne serait pas une illusion mais le terrain de jeu d'un unique Je d'amour qui joue à se différencier au sein même de son unicité pour la seule joie d'être dans la Forme innombrablement Lui-même !

Hum... voilà ce que m'a inspiré le partage de utpala.

Alors vive la musculation du coeur sans haltères-ego ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amouretconnaissance.blogspirit.com/
Murièle

avatar

Féminin Nombre de messages : 85
Age : 65
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mar 15 Jan - 18:12

suryâme a écrit:

Alors dans ce cas, ce monde ne serait pas une illusion mais le terrain de jeu d'un unique Je d'amour qui joue à se différencier au sein même de son unicité pour la seule joie d'être dans la Forme innombrablement Lui-même !

bisou

amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shusha.blogspirit.com
Cris

avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 44
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mar 15 Jan - 20:22

Oui, je fais bondir lorsque je dis que la vie est un immense jeu, je comme tu dis. Et pourtant.... toute cette force d'energie qui se déploie sous de multiples formes.

Je suis contente, je ne souffre plus de sentir les bons et les mauvais courants. J'ai enfin rencontré pour partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suryâme

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 62
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mer 16 Jan - 16:45

Oui, chère Cris, quelle joie de partager ce qui jaillit spontanément de notre coeur et de nous conjuguer au temps présent d'un seul Être infiniment multiple qui improvise la parole du silence.

Laisser un nouveau langage s'inventer de ce qui ne sait pas en nous mais qui aime sans raison parce que c'est dans notre nature profonde d'être amour sans pourquoi...

amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amouretconnaissance.blogspirit.com/
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   Mer 16 Jan - 22:24

suryâme a écrit:
Oui, chère Cris, quelle joie de partager ce qui jaillit spontanément de notre coeur et de nous conjuguer au temps présent d'un seul Être infiniment multiple qui improvise la parole du silence.

Laisser un nouveau langage s'inventer de ce qui ne sait pas en nous mais qui aime sans raison parce que c'est dans notre nature profonde d'être amour sans pourquoi...
:fleur:

_________________
La plénitude réside dans la vacuité.
N'être que pur silence, c'est ne manquer de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la musculation à la réalisation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la musculation à la réalisation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prières de vérité et de réalisation
» musculation
» musculation
» La réalisation du soi
» réalisation de figurines plastic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Au coin du feu :: Témoignages spirituels-
Sauter vers: