PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouddhisme et végétarisme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JIKI
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 53
Tradition pratiquée : Bouddhisme zen, reïki
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Bouddhisme et végétarisme...   Jeu 23 Fév - 16:52

Avant de devenir bouddhiste, je me nourrissais "comme tout le monde". Puis, j'ai commencé à pratiquer la méditation, et je continuais à manger de la viande et du poisson, même si je savais que beaucoup de bouddhistes sont végétariens et que les repas dans nos stages le sont évidemment, parce que je ne voulais pas faire quelque chose simpement pour adopter le comportement "adéquat" même si je ne le sentais pas...

J'avais du respect pour les animaux, j'étais contre la violence avec laquelle ils étaient tués mais ça s'arrêtait la....

Et un jour, je n'ai plus pu,simplement consommer la viande d'un animal m'était devenu impossible. Je ressentais non seulement le droit à la vie de ces êtres, mais aussi le fait qu'ils sont aussi des êtres éveillés en puissance, et que leur ôter la vie revenait à empêcher l'avènement, certainement lointain, d'un futur bouddha....

Et puis aussi, il y a eu ce sentiment d'unité avec tous les êtres qui peuplent l'univers. Pour moi, on partage tous la même nature, on est des expressions de la même réalité...

Pourtant, quand je sis invitée et qu'on m'offre de la viande, je la mange ! Parce que je respecte le choix de la maitresse de maison d'en manger et que m'harmoniser avec les autres est aussi important.

Et vous, comment vous situez-vous par rapport a ça Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Jeu 23 Fév - 18:48

Merci pour ce témoignage, Jiki.

Je crois que le fait de manger ou non de la viande doit provenir d’un choix personnel. Je vois que dans ton cas, ce choix découle d’une profonde et respectable conviction qui ne dépend pas uniquement de ton appartenance à une tradition spirituelle.

JIKI a écrit:
Et vous, comment vous situez-vous par rapport a ça Question

Pour ma part, je suis en harmonie avec ma nature d’omnivore : Mon profond respect pour les êtres vivants n’entre pas en contradiction avec le fait que je mange de la viande.

Voici ce qui n’est nul autre que ma conception actuelle : Il est dans ma nature de manger de la viande comme il est dans l’ordre des choses que la gazelle soit mangée par le lion. Ce qui me différencie peut être du lion, c’est la gratitude et la reconnaissance que je peux avoir envers l’animal que je mange.

Mais cette conception peut évoluer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Cenarius

avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Jeu 23 Fév - 19:35

Bonjour à tous !
Le végétarisme est un sujet interessant à de multiples égards !
Voici mon témoignage ...
Dans mon éducation, manger de la viande était obligatoire.
Pourtant je n'aimais pas bcp cela, et j'étais dans ma famille considéré comme "difficile" parceque je n'aimais pas la charcutrie ou autres gigots.
Au début j'étais donc plutot attiré par le végétarisme par gout.
Mais je continuais à manger de la viande car cela me semblait "normal".
Ce qui m'a fait radicalement changer d'opinion c'est la vision d'un documentaire à la télévision.
On y voyait d'ou venait la viande, et là cela a été un choc de voir les abatoirs, les élevages en battrie, les transports d'animaux etc ...
Certaines images étaient à la limite du soutenable.
J'avais du mal à concevoir que l'on puisse générer tant de souffrance gratuitement.
Mon premier réflexe etait d'éteindre la tv pour stopper toutes ces horreurs.
Dans un second temps je me suis interrogé en me demandant ce que je pourrais faire, je me suis dit qu'en consommant de la viande j'étais un acteur ( certes involontaire ) mais un acteur tout de même de cette souffrance.
Donc j'ai décidé de ne plus en faire partie en ne mangeant plus de viande.
Cela n'a pas été réelement difficile car je n'en consommais pas bcp comme je l'ai décrit au dessus.
Pourtant au fil du temps, lorsque le reportage se faisait plus éloigné dans ma mémoire, je me suis mis à reconsommer de temps en temps de la viande.
Comme le disait Jiki, parfois lorsque j'étais invité j'en consommais par politesse.
Aujourdhui j'ai assumé mes choix, cela ne me gène plus lorsque je suis en société de refuser la viande, je sais pourquoi je le fais.
En fonction des personnes avec qui je suis je ne donne pas la même explication, car certains ne comprennent pas.
Je ne cherche pas non plus à convaincre, j'essaye simplement de me convaincre moi même car il m'arrive de temps en temps de manger de la viande, donc je ne vais pas reprocher aux autres ce que je ne suis pas capable de suivre Wink
J'avoue ne pas réelement sentir de différence intérieure lorsque j'en consomme ou que je n'en consomme pas.
Ce sont plus mes choix et convictions qui me poussent aujourdhui à ne plus en manger.
Mais il est vrai que ca n'est pas forcément simple à suivre, il suffit de faire des courses dans un supermarché pour le constater. Exclamation
C'était mon témoignage !
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JIKI
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 53
Tradition pratiquée : Bouddhisme zen, reïki
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Jeu 23 Fév - 19:41

Coucou Utpala

Je conçois tout à fait qu'on puisse manger de la viande dans le respec des êtres vivants qu'on mange. Il y a quelque temps, pour un problème de santé, un médecin homéopathe m'avai conseillé de prendre de l'huile de poisson. Lui disant mes réticences, il m'a dit que pour lui, c'était un échange: Le poisson contenait une substance qui pouvait me faire du bien et en me la donnant, même si ce n'était pas voulu de sa part, il contribuait à me faire continuer à vivre et à pratiquer pour le bien de tous.

J'ai réfléchi à ses propos et j'ai pris l'huile de poisson...le temps qu'il me fallait pour que je me rétablisse et avec plein de gratitude pour les poissons et en leur souhaitant un avenir meilleur...

Je crois que ton attitude est préférable à celle des personnes qui ne mangeraient pas un certain type d'aliments parce que leur religion le leur interdit mais sans en ressentir les raisons.

respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JIKI
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 53
Tradition pratiquée : Bouddhisme zen, reïki
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Jeu 23 Fév - 19:48

Bonjour Cenarius,

Je crois que la souffrance animale est la raison la plus évidente pour ne plus consommer de viande mais peu de gens éteignent le poste de télévision quand ils voient ces images de souffrance, pas qu'ils soient insensibles, mais parce qu'il leur parait difficile de changer leur façon d'être comme ça. Pzut-être leur faudra t-il quelque chose en plus...

Je voulais aussi te dire que ce n'est pas par simple politesse que je ne refuse pas la viande qui m'est proposée (on me la propose d'ailleurs de moins en moins souvent) mais surtout pour ne pas blesser la personne qui m'invite si elle ignore que je suis végétarienne.

L'animal est mort, et je ne peux plus rien pour lui, mais la personne est en vie. Et je mange toujours ce repas avec une pensée de gratitude pour l'animal et en lui souhaitant le meilleur (si on croit aux renaissances).

Merci pour ton témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cenarius

avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Ven 24 Fév - 13:59

Bonjour JIKI,
Merci d'avoir répondu à mon témoignage!
Ce que tu dis est très juste, souvent les gens ne veulent pas changer leurs habitudes parceque c'est difficile.
Je trouve néanmoins interessant que les gens agissent en connaissance de cause car souvent l'ignorance prime.
Je te prends un exemple, j'ai discutté un jour avec une amie qui mangeait de la viande "bon marché " en me disant que c'était avantageux et que ca ne coutait pas cher .
Je lui ai parlé de la façon dont etait " produit " cette viande, elle ne m'a dans un premier temps par vraiement cru en pensant que j'exagerais.
Puis elle a vu des infos sur le sujet et certaines images qui lui ont montré que j'était plutot au dessous de la réalité!
Elle a eu un regard différent, elle n'a pas arrété completement de manger de la viande mais elle a pris conscience, et a modifié sa façon de consommer car elle adorait les animaux et ne voulait pas etre actrice de leur souffrance.

A propos du diner chez les autres, je pense qu'en partageant le bonheur que l'on a à préserver l'harmonie on ne peut pas blesser la personne qui nous invite.
J'en rediscuterai si cela t'interesse, mais je conçois ta démarche qui est louable.
respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JIKI
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 53
Tradition pratiquée : Bouddhisme zen, reïki
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Ven 24 Fév - 18:14

Bonjour,

Effectivement Cenarius, j'aimerais bien en parler mais ça fera l'objet d'un autre topic dans la rubrique "relations avec les autres", je le lancerai dès que possible.

:fleur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berlinguette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Dim 26 Fév - 17:01

Bonjour à tous,

Voici également mon témoignage en ce que concerne le végétarisme.
Quand j'étais jeune chez moi on mangeait beaucoup de viande sans que je me pose de question mais maintenant, plus j'évolue plus je culpabilise quand j'en consomme.
J'ai commencé par supprimer le cheval qui est bien trop intelligent pour finir dans nos asiettes, puis j'ai diminué la consommation en réduisant les portions et en n'en mangeant plus le soir. J'ai supprimé aussi la charcuterie et maintenant je ne consomme pratiquement plus de mammifères.
Qu'est ce qui a motivé mon choix ? Tout simplement la souffrance animale exposée dans les reportages télé et puis même, il n'est pas normal de prendre des vies pour se nourrir alors qu'aujourd'hui on trouve une alimentation équilibrée sans celà. J'habite à la campagne et quand je vois ces veaux trop mignons, j'ai du mal à les imaginer en blanquette, idem pour les agneaux, maintenant on en voit des bébés qui sont destinés à finir en gigot pour pâques, ça me retourne.
Mais bon, je ne suis pas encore végétarienne, je consomme encore de la volaille et du poisson, c'est difficile d'organiser ses repas quand on a une famille.
Je veille quand même à acheter des volailles de qualité, élevées dans le respect de l'animal.
Je ne suis pas encore en paix, je la trouverai quand je parviendrai à tout supprimer.

Berlinguette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
utpala
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 449
Age : 44
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Lun 27 Fév - 0:50

Bonjour et bienvenue, Berlinguette. :fleur:

Merci pour ce témoignage !

Berlinguette a écrit:
Je ne suis pas encore en paix, je la trouverai quand je parviendrai à tout supprimer.
Je te souhaite de tout coeur de découvrir une paix qui ne dépend pas uniquement d'un choix alimentaire. Wink

A bientôt ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aksysmundi.wix.com/parfum-eveil
Cenarius

avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   Lun 27 Fév - 16:11

Je retrouve des points communs dans le témoignage de Berlinguette !
Je suis content de voir que des personnes sont sensibles à la souffrance des animaux !
Selon moi dès que l'on commence à se soucier de la souffrance d'autrui, on la trouve moi tolérable à tous les niveaux.
De plsu aujourdhui nous avons la possibilité de consomer des plantes du monde entier. Donc la viande ne peut plus être considérée comme incontournable. On peut manger de manière équilibrée et saine sans pour autant manger de la viande et contrairement à ce qui est dit sans carence. Le tout est d'être responsable de sa nourriture et de ne pas manger n'importe quoi.
Au delà de la souffrance et au delà de la diététique, un gros avantage au végétarisme est aussi l'écologie.
Car pour "fabriquer" un animal il faut dépenser bcp d'eau de pesticide et d'engrais.
Et à l'heure actuelle ou les polutions sont bcp trop nombreuses, on ne peut négliger une piste qui donne des résultats immédiat.
Sinon un petit mot pour Berlinguette, je pense que la culpabilité n'apporte pas grand chose, l'important c'est d'agir et toi tu agis respect !
Soit tolérente avec toi-même, depuis ta naissance tu as énormément changer ta façon de consomer!
Donc tu as agi, le tout est de continuer ta progression, et je ne suis pas persuadé que la culpabilité t'y aide.
On peut décider d'arréter la consomation de viande mais quand depuis tout petit on a été habitué à en consommer bcp, il est logique de ne pas y arriver du jour au lendemain.
L'important je pense c'est de continuer la démarche et de progresser. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouddhisme et végétarisme...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouddhisme et végétarisme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bouddhisme et le végétarisme
» Que dit le bouddhisme sur le vegetarisme.
» Végétarisme et animaux de compagnie
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?
» Essais sur le bouddhisme zen (D.T. Suzuki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ici & Maintenant :: Au coin du feu :: Hygiène de vie-
Sauter vers: